Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 18:46

Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dite mais je me battrai pour que vous puissiez le dire"
                                                                                                                          
Voltaire

 

 

 
                                  LE VOTE OBLIGATOIRE N'A JAMAIS EXISTE EN BELGIQUE
                                                            votre code électoral sur cette page 
                                                                               article  2
 

                                                                               le Soir élection 2009
  
http://archives.lesoir.be/elections-deux-jeunes-liegeois-ont-cree-un-mouvement_t-20090605-00NENF.htmlfirstHit=0&begYear=1993&begMonth=5&begDay=2&endYear=1993&endMonth=5&endDay=2&sort=datedesc&by=100&when=-1


Les années 80 furent marquées par une crise qui a amené un fort taux de chômage. Cependant on peut noter que ce sont moins les besoins que les idées qui ont amené à l'abstention. Les montées électorales de l'absence au vote, des votes blanc et des votes nuls coïncident avec la montée du néolibéralisme des deux dernières décennies du siècle passé. Une période historique ou la privatisation à outrance des secteurs publiques et la concurrence démesuré aux profits a mis à jour l'impuissance chronique des représentants politiques à défendre efficacement leurs citoyens.

 

La progression de l’abstention, depuis plusieurs élections,s’accompagne indéniablement d’une crise de défiance de la représentativité politique. Où pour certains,de plus en plus nombreux,comparent désormais cette caste étatique à une aristocratie élective qui s'alimente entre-elle. Ce qui fait perdre beaucoup de crédit à la démocratie,surtout lorsque ces élus ne prennent plus en compte la volonté de leur électorat (ex: mouvements de grève,pétition,démocratie locale).

 

Des leaders politiques dont le devoir premier était la protection de la Nation et de ses frontières face aux attaques extérieures qu'étaient devenus les lobbies privés, le cartel bancaire ou l'immigration économique de masse orchestré par les forces capitalistes. Ce qui à mené comme finalité, à appauvrir le salariat à l'avantage du grand patronnat international, à cadenassé les syndicats et à dévaluer nos pensions en atrophiant nos niveaux de vie.

   

Le sentiment que l’Homme politique n’est tout compte fait qu’un professionnel sans jamais devoir rendre des comptes une fois élu(ou difficilement), déçoit considérablement les citoyens. Ce qui crée chez l'électeur un sentiment d’injustice.

 

Le fait que ces mêmes politiciens demandent, à chaque portion du peuple, patientes et sacrifices. Et cela, tout au long de leurs carrières alors qu'eux en vivent allégrement de leur démocratie. Provoque chez le citoyen envers ces institutions politiques et démocratiques, qui auraient dut normalement le protéger, colères et rejets justifiés.

 

Les citoyens ont pris conscience que nos représentants ont perdu leur leadership social sur l’échiquier politique. Depuis la défiance se généralise, s’organise, et de plus en plus les citoyens doutent de la capacité de leurs dirigeants à améliorer leurs situations, à renverser les choses.


 

 

                               

                                                                                      12/06/2009 


                                

 

 


                             


Si on comprend que la démobilisation en cours, le fait de s'abstenir de voter, constitue en lui même un vote de sanction ou un vote négatif contre le gouvernement actuel et contre les partis qui le composent. Cet acte politique qui traduit une crise de confiance n'est rien d'autre pour la particratie et ses agents qu’une ghettoïsation dans l'ordre électoral du régime démocratique.

 
A l'heure ou des hommes et des femmes, dans une authentique ségrégation électoraliste, sont privé et débarrassé de leurs libertés d'expression civique et politique, ainsi que de leurs droits de participation et de revendication. Les mouvements abstentionnistes doivent, face a cet apartheid instauré, défendre une large minorité d’hommes et de femmes qu'on a exclut, injustement de leur citoyenneté. Ils ne doivent pas seulement leurs garantir le droit publique à dénoncer le résultat d'échec socio-économique de nos décideurs ou l'égalité électorale entre tous. Ils doivent, afin que chacun puissent se défendre, préserver le droit à quiconque d'exister politiquement dans la démocratie.
 
Dés lors, l'alliance des mouvements abstentionnistes, anciens et nouveaux, et des communautés citoyennes ne pourra aboutir qu'a la création d'un  Mouvement des mouvements. Un organisme structuré en communauté de protestation forte qui doit, par une complémentarité des luttes et une synergie des objectifs, se positionner comme un élément indissociable de ce contre-pouvoir électoral nouveau. Un syndicat d'action directe qui forcera nos représentants à respecter leurs promesses et engagements vis à vis des citoyens et de l'avenir de la planète.

 

 



 
Il n'est nullement question, par le biais de cet entreprise de démocratie,de former une seule et unique communauté pour le changement. Se serait une erreure politique, tactique et stratégique mais de permettre aux minorités vigilantes,pour être un relais entre l'attente des citoyens et le gouvernement,de s'exprimer politiquement en gagnant électoralement un poids concrêt et réel à leurs revendications.
 
Derriere l'abstention et son unité et par l'acquisition de ces droits politique et humain. Tactiquement cette communauté doit se structurer pour devenir le nouveau contre-pouvoir électoral citoyen sur les dérives politico-éthiques et socio-économiques de la classe dirigeante. Ce qui lui inclut donc une place dans l'organisation démocratique et politique de son pays. 
 
En s'affranchissant de la tutelle des partis et en se constituant comme un véritable rempart face aux fautes gouvernementales, le lobby social acquerra ou extorquera des priviléges pour la defense de l'ensemble de la société civile. Ce qui permettra à la démocratie participative, en permettant aux minorités de participer différament, de se  manifester de façon plus éfficace.
 
Le fait évident que l'unité de pensé divergente ayant comme but commun le respect des droits fondamentaux octroyé aux citoyens par le régime démocratique et la défense de ceux-ci face à l'empire mondialiste privé. Cela ne pourra mené, par son architecture organisationnelle, qu’à la création d'un groupe de pression citoyen diversifié sur des demande politiques et de transformations démocratiques.
 
 
 
 
 
 
Cette alliance constituée en univers autonomes et distincts ne pourra que contribuer, en obligeant la communauté politique à penser autrement la réalité, à une meilleur préparation des décisions politiques pour résorber les inégalités. 
 
Pour parvenir à ce statut de changement de société et transformer le dictât du capital sauvage en puissance sociale. Les abstentionnistes ne doivent pas former un mouvement distinct opposé aux autres mouvements sociaux. Ils n'ont point d'intérêts qui les séparent de l'ensemble de l'action sociale et ne doivent pas établir de principes particuliers sur lesquels ils voudraient modeler le mouvement citoyen dans son ensemble, puisque ceux-ci existent déjà.
 
Ce nouveau mouvement social doit être un rassemblement de citoyen engagé pour proposer, dans un moment historique ou nous pouvons reprendre l'outil démocratique en main, des mesures concrètes d'utilité publique par les partis et le corps législatif. Ce nouveau groupe de pression pour l'application d'un régime participatif tissera une toile sociale plus juste où tous opteront librement dans une dynamique du respect et de la compréhension du choix de l'autre. Ce qui créera une stratégie génératrice d'idées qui redynamisera la démocratie sociale et défensive.
   
Parce que une fois l'unification des mouvements citoyens et politiques pour le changement scellés dans une multitudes d’interactions entre réseaux et forces vives contre les éléments du capital dans toute sa violence sociale. Nous deviendrons par la défense d'un programme de revendication citoyen commun à tous, une force électorale et syndicale majoritaire. Une réalité égale à un parti pouvant, même si nous ne le revendiquons pas, user du pouvoir.
 
Muni d'un programme fort : démocratie directe, assemblée populaire, pression électorale, lobbying social, contre démocratie, contre-pouvoir, programme de revendication citoyen, application d'une démocratie semi-directe pour l'ensemble de la société civile... Les mouvements alliés pourront, pour la résolution des conflits sociaux ou écologiques et sur les manières d’influencer les processus de prise de décision autant que sur l’élaboration des politiques publiques, représenter une option nécessaire et urgente à l'idéologie capitaliste radicale.
 
Si dans l'histoire de l'humanité, citoyens et représentants politiques sont des alliés naturels,une alliance renforcée par une  confiance indispensable vis à vis de l'un pour l'autre,c'est au rôle du citoyen par le contrôle sur son représentant et ces résultats d'être le garant de cette confiance et du politique lui,par l'obligation d'en fournir.

Par la garantie effective des libertés fondamentales octroyer aux citoyens et pour forcer au respect des institutions démocratiques par la classe dirigeante,l'abstention aura pour but d'éveiller les consciences par une éducation populaire sur les incertitudes des promesses électorales annoncées.Il ne s'agit pas que d'effacer les abus et les erreurs de la classe dirigeante,ce serait que normalité,il s'agit d'effacer l'esprit et les méthodes qui ont trop longtemps façonnés les relations entres élites politiques et citoyens.

 

 

                    
                     émancipationnisme
                                                          responsabilisme
                                                                                             égalitarisme


                la citoyenneté ne se négocie pas,elle se réfléchit ensemble
                            
  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by l'absent au vote
commenter cet article

commentaires