Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 19:27

Quiconque a le malheur d'immigrer une fois - une seule ! - restera toujours métèque toute sa vie, et étranger partout, même dans son pays d'origine. C'est notre malédiction à nous, immigrants.
                                                                                                                      Pan Bouyoucas



L'immigration est un aspect important dans nos société pour ne pas qu'on s'y intéressent et qui doit être vue différament que par la pensé unique propagée par les médiats et surtout par les partis politiques en manque de vote.Il faut sortir de cette instrumentalisation de la population du tiers-monde pour des fins politique et économique et qui dure depuis plusieurs décennies,ces citoyens sont appelé dans nos pays parce que leurs nations sont spolié,vidé,laminé par une certaine oligarchie internationale qui s'arrange entre-elles pour garantir ses propres intérêt dans la conquête de l'économie mondiale.


On nous explique que nous avons besoin d'immigré,c'est faux les immigrés qui arrivent sont utilisé par le patronat comme un moyen de pression sur les salaires des locaux,de toutes communautés confondue.Le but étant de réduire l'Etat providence par de l'immigration libérale et mondialisé mais surtout à bon marché comme cela,il crée une concurrence entre autochtone et allochtone et ce constitue en plus de dresser les un contre les autres les citoyens,une armée de réserve d'exploitation du capitalisme et qui,elle même,subit une concurrence par des immigrés payé à moindre coût que l'on importe puis que l'on rapatrie sans que personne le sache.


Car ainsi,on crée du domping social qui benéficie aux multi-national,aux Etats et aux partis gauchistes et humanistes qui nous fait croire à coup de propagande que nos nations ont besoin de mains d'oeuvres parce que les citoyens de souche refuse de travailler,en réalité l'immigrer à qui l'on offre un travail,qui est en faite de l'esclavagisme moderne,se dit que c'est encore le paradis par rapport à la vie qu'il menait chez lui sans comprendre que c'est ce même capitalisme qui a détruit son pays,sans comprendre que dans cette mondialisation idéologique forcé il devient un être humain nomade et inter-changeable,un simple outil de production ayant perdu toute identité et carastéristique national

Mais comment peut-il refuser ? quand il à une famille à faire survivre chez lui,il est pris au piège il sait qu'il prend l'emploi d'un citoyen du pays d'acceuil,il le sait quand il voit nos mendiants autour de lui ou les problèmes sociaux qui sont devenus désormais les siens,il sait que le délire de cette situation va lui retomber dessus alors qu'il en est déjà à la base,comme nous,la victime.

Il envoit de l'argent chez lui,à juste titre,tout en déstabilisant notre économie sans le vouloir et nous avons en contre-partie des nationaux de toutes origines qui se sentent floué et qui vivent dans la pauvreté ou dans la difficultée et qu'on traite même de raciste et d'intégriste quand il s'en plaignent
et de cela,sous couvert d'humanité,nos politiciens en profitent,en radicalisant leur base,culpabilisant ceux qui sont en désaccord et en changeant le peuple par une importation de populations défavorisées auxquelles il donne la nationalité,pour le droit de vote.Alors que ces citoyens ne connaissent rien de la politique et des magouilles du pays d'acceuil,ils maintiennent le peuple dans une situation de dépendance,dans un état de pauvreté et de besoins perpétuels.Il font perpétuer ainsi le clientélisme politique sur toute les couches sociales forcées,elles aussi,à lutter pour leurs intérêt.Et cela,tout les partis majoritaires le savent

Car si désormais notre société est divisée par le vote,citoyen natif votant à droite et citoyen d'origine immigré votant à gauche ce n'est pas l'extrême-droite la résponsable mais bien les partis dit démocratique,ils ont réussit à monté les une contre les autres des communautés appellé à vivre ensemble,ils ont fait du vote qui était à la base une expréssion démocratique et un choix politique,une arme de survie.

Désormais,l'on vote plus pour conserver ses acquis de part et d'autre que pour construire ensemble une véritable oeuvre commune,ce qui déstructure la solidarité nationale pour du communautarisme ethnique,religieux ou social pour mieux y régner ce qui facilite la démagogie politique qui n'est la que pour être entendue par une partie du peuple,en demande de reconnaissance ou d'attention,sans proposer de réelle solution pour l'avenir.

En faite,tout le monde sait bien que les élus politiques ne sont que des sous-fifres sans réels pouvoirs de décisions.Ce sont les puissances économiques,médiatiques et  banquiéres qui ont en fait les pleins pouvoirs et mènent la barque selon leurs intérêts.Les politiques ne sont que des exécutants destinés à amuser le peuple et à faire avaler les nombreuses couleuvres qui permettent l’enrichissement des riches,la domination sur les pauvres et garder le statu quo général.



                

Partager cet article

Repost 0
Published by l'absent au vote
commenter cet article

commentaires

Karim 27/04/2009 04:10

Je suis d'accord sur le dernier paragraphe. Aujourd'hui, nous n'avons pas à la tête de nos pays européens des dirigeants capable de prendre des décisions qui ne vont pas dans le sens du capital. En gros, leur décision ne change rien ou vont toujours dans le même sens...

En revanche, le discours sur l'immigration est un peu dérangeant... Même si ton analyse est correct, (qu'en effet aujourd'hui cette immigration sert à faire baisser les coûts de production & donc à servir le capitalisme et à créer des fractures sociales de plus en plus grande dans nos régions) on ne peut pas se prétendre humaniste & vouloir fermer des frontières.. Le monde dans lequel je veux vivre est un monde où tout le monde a le droit de se déplacer où bon lui semble.
Ce qu'il faut changer c'est tout le système qui fait qu'aujourd'hui l'habitant du tiers monde veut venir travailler en Europe. Et quand bien même viendrait il travailler ici, nous devons accueillir chacun qui le souhaite, peu importe d'où il provient & même s'il sert l'intérêt d'un système capitaliste épouvantable, car c'est un homme !

l'absent au vote 30/04/2009 23:48


en faite,je suis d'accord avec toi,il faut cultiver nos différences pas l'indifférence et il y a assez de richesse dans le monde pour que nous puissions tous vivre en harmonie,avec quelques
problémes certe,mais une société qui n'a pas de probléme est une société morte, elle ne représente que la pensé unique

moi aussi je suis pour une société ou chacun pourra vivre ou il voudra,ce qui me dérange c'est que la situation actuel est orchestré par des Attali,des Rockffeller et d'autres,le danger d'une tel
situation si l'on ne trouve pas de solution,c'est que d'une révolte sociale l'on va tous entré dans une révolte nationnaliste mais bon notre mouvement étudie la situation et peut-être que nous
trouverons un début de solution